Accueil
Forum
Top-Sites
Awards
Partenaires
Contacts
Bannieres
Histoire du site
Recherche
Concours
connecté sur #lunionsacre
Janken Fight
L'Union Sacrée
DBWorld
DBnet
Dragon Sacré
Puissance DBZ
Au Coeur de Dbz
2Fight



Inscription | Mot de passe perdu

Akira Toryama
Apparition Shenron
Arbre Généalogique
Carte du Monde
Combat DBGT
Comment fusionner
DBZ Live
Dragon Ball AF
Episodes DB
Episodes DBGT
Episodes DBZ
Guide des OAV
Hierarchie Des Dieux
Kamehouse
L'Histoire DB
L'Histoire DBGT
L'Histoire DBZ
Le Kamehameha
Les Ages
Les Chiffres
Les Déplacements
Les Dragons Noirs
Les Forces
Les Fusions
Les Futur de Trunks
Les Mangas
Les Metamorphoses
Les Namecs
Les Objets
Les Sayiens
Les Seconds Roles
Les Secrets
Les Techniques
Les Tournois
Perso Secondaire
Planetes de DBGT
Pourquoi ?
Royaume des Morts
Saga BouBou
Vaisseau de Babidi


Angela
Arbitre
Baba
Baby
Bacterie
Baddack
Be le Chien
Bojack
Boubou
Bra
Broly
Bulma
Cell
Chichi
Commando Geniu
Cooler
DB:Revolution
Dendé
Dr Brief
Freezer
Gotenks
Gregory
Gyumao
Hercule
Janemba
Krillin
L'Ancien
Lanfan
Les Cyborgs
Les Dieux Kaioh
Les Saibamen
Nam
Olive
Oob
Oolong
Paikuhan
Pan
PetitCoeur
Raditz
Recoom
Sangohan
Sangoku
Sangoten
Shapner
Sporovitch
Super C-17
Tambourin
Tapion
Tenshinhan
Trunks
Vegeta
Videl
Yamcha


A la Poursuite de Garlic
BioBroly
Dbgt 100 ans apres
DBZ Gaiden
Fusion
Guerriers de Metals
L'Attaque du Dragon
La Menace de Nameck
La Revenche de Cooler
Le Pere de Sangoku
Le Retour de Broly
Le Robot des Glaces
Mercenaire de l'Espace
Offensive des Cyborgs
Un combat Fracticide


Avatar 64*64
Avatar 80*80
Clip Video
Episodes en images
Galerie
Les Curseurs
Les Gifs
Les Icones
Les Icones AIM
Les Midi
Les Partitions
Mes Caps (Pogs)
Quiz
Signature
Sonneries Portables
Vos Dessins
WallPaper N-Gage


Budokai 1
Budokai 2
Budokai 3
Budokai Tenkaichi
Buu Fury
DB Advance
DBGT Transformation
DBZ Taiketsu
DBZ: Sagas
Jump Super Star
Log I
Log II
Soluce Budokai 3
Soluce Log II
Soluce Log III
Super Sonic Warriors


Bannieres Gratuites
Bases HTML
Compteur Live
Design Gratuit
Echange de Banniere
Liens intérésants
Livre D'Or Gratuit
Script JuxeBox
Script News
Script Tag Board
Splash Gratuit
Textures Gratuite
Top site Gratuit
Tuto php3
Tuto Pseudo Frame
Tuto Uplaod



Stats Xiti

Jeu_video > Budokai Tenkaichi



Dragon Ball Budokai Tenkaichi (ou Sparking!) sur PS2
Développeur : Atari
Editeur : Atari
Genre: Combat 3D
Machine: Playstation 2
Prix: environ 60 €
Date de Sortie: Sorti
Le Jeu
Une nouvelle adaptation de Dragon Ball Z, c'est toujours un événement. Pourtant, force est de constater que la créativité s'essoufflait peu à peu avec les deux derniers Budokai. Ayant pour nom de code Budokai Tenkaichi, et non Budokai 4, ce nouvel opus semble proclamer sa différence. Mais qu'en est-il réellement : titre commercial ou titre original ?

Retour vers le passé.
Souvenez-vous ! Nous sommes fin 2002. Voilà que la PS2 accueille une énième adaptation de la série animée tirée du manga d'Akira Toriyama : Dragon Ball Z Budokai. Avec un nom bien japonais et déjà à rallonge, le titre de Bandai jouait la carte du renouveau. Bingo, ce fut le cas ! Une reconstitution fidèle de l'animé, des personnages ressemblants, un système de capsule pour sortir divers coups spéciaux : la saga DBZ s'apprête enfin à renouer avec le succès. Dès, lors, outre mon anniversaire, chaque mois de novembre des années suivantes a vu apparaître un nouveau volet Budokai. Ni totalement novateurs, ni réellement décevants, les deux autres opus ont prolongé une route entreprise par leur aîné. Certes, on passe en Cell-Shading. Certes, on dispose de plus de personnages, on tente de modifier les modes solo… mais la recette est globalement la même.

Transformation en Super Budokai... yaaah !
Pour essayer de renouveler sa série avant un éventuel passage sur consoles de prochaine génération (Xbox 360, PS3 et Revolution), Bandai a mis en charge les développeurs de chez Spike au lieu de ceux de Dimps (qui avaient réalisé les 3 autres Budokai). À part le récent Crimson Tears (également sur PS2), il faut dire que les gens de Spike ne sont guère connus en France. Une simple réactualisation ? Pourtant, dès le lancement du titre, on sent que le changement est là. En effet, exit l'introduction en dessin animé. Place à une cinématique en image de synthèse au look original et au rythme encore plus entraînant. Mais qu'est-ce qui nous attend derrière tout ça ?Tout d'abord, un menu, logique me direz-vous ? Nous avons droit à 6 modes principaux : "Portails", "Combat ultime", "Championnat du monde", "Duel", "Entraînement" et "Evolution Z". Passons rapidement sur les modes "Combat ultime" (sorte de mode "Survival" où vous devrez battre un maximum d'ennemis à la suite jusqu'à votre dernier souffle), "Championnat du monde" (tournoi classique à tous les Budokai), "Duel" (Versus traditionnel conviant 2 joueurs à l'affrontement) et "Entraînement" (comportant à la fois un didacticiel vidéo des techniques et la possibilité de s'entraîner contre un adversaire prédéfini). Les deux autres modes sont sans doute les plus intéressants en terme de nouveauté.

Y a des portails et des kaméhaméha…
Le mode Portails est un mode histoire comportant plusieurs épisodes parallèles retraçant les grandes lignes de DBZ, de DBGT et la quasi-totalité des OAV DBZ. Ce qui nous fait plus de 350 épisodes regroupés dans un seul jeu ! Chaque portail est agrémenté de petites vidéos d'introduction et de conclusion, qui conserve la continuité logique de chaque série de combats. Citons en vrac le portail des Saiyens (Raditz, Nappa et Vegeta), celui de Freezer, celui des Cyborgs et de Cell, celui des Bou, celui de Broly et j'en passe. Les portails comportent des défis dont les objectifs sont d'ailleurs appelés "Astuces" (alors que parfaitement obligatoires) tels "Rester en vie jusqu'à la fin du temps imparti" ou "Utiliser la Genkidama pour vaincre l'ennemi". La petite subtilité réside dans le fait que vous devrez remplir à tout prix cette condition (exemple : achever votre adversaire par le biais de telle ou telle technique). Le défi ne sera pas réussi si vous gagnez seulement le combat. Certains objectifs sont par ailleurs assez flous, comme "Sois vif comme l'éclair". Au fur et à mesure que vous réussissez les défis, vous remportez des artefacts Z qui vous permettent d'améliorer vos combattants. Ces artefacts sont accessibles dans le mode Evolution Z. Le principe est simple : vous disposez d'environ 10 emplacements vides (au maximum) dans lesquels vous pourrez mettre des artefacts afin d'améliorer l'attaque, la défense, la vitesse, le ki (: magie vous permettant de faire des boules), etc. Dans ce mode, vous aurez la possibilité d'échanger à loisir les porteurs des différents artefacts. Classique ? Pas vraiment car ce nouveau volet inclut la possibilité de fusionner deux artefacts. On obtiendra par exemple un item "Défense +6" en combinant deux artefacts "Défense +3". Et vous n'aurez que l'embarras du choix avec la soixantaine de personnages disponibles ! Mais avant d'avoir l'entière collection d'artefacts, de portails et de combattants, il va falloir sérieusement vous investir dans l'aventure.

Pas de victoire sans difficultés.
Voilà un intertitre qui résume bien l'esprit dans lequel vous allez devoir aborder les combats de ce DBZ Budokai Tenkaichi. En effet, si le graphisme reste en Cell-Shading pour coller au plus près du dessin animé, la jouabilité va littéralement vous déstabiliser, tant les changements sont importants. Premièrement : les environnements sont vastes, parcourables et DESTRUCTIBLES ! Oui, oui, vous avez bien lu. Non seulement, vous allez pouvoir vous cacher derrière une colline ou faire de la plongée en apnée (sans tenue appropriée !), histoire de récupérer du ki ; mais vous allez avoir aussi la possibilité de détruire les arbres, rochers, et bâtiments aux alentours. Même si tout cela reste dans une zone bien délimitée, on ne peut qu'apprécier cette "nouvelle liberté" qui nous offre une immersion supplémentaire.Le système de combat a également changé au point de vue représentation, puisque la vue se place désormais dans le dos de votre personnage (un peu trop près du sol à mon goût). Si l'on ajoute une importance accrue donnée aux esquives (déplacements sur le côté et téléportation) ainsi que la reconfiguration complète des touches, vous comprendrez qu'énormément de choses ont changé. Mais cette réadaptation ne se fera pas sans heurts, puisque certains adversaires comme les boss (Freezer, Cell…) ne vous feront pas de cadeau. D'où l'utilité primordiale du mode Entraînement, (aussi étrange que cela puisse paraître) pour ceux qui, comme moi, ont joué aux trois précédents volets. De plus, vous pouvez dire adieu aux transformations en plein combat : Sangoku ne se changera plus en super guerrier sous vos yeux. Cela n'est pas vraiment un mal, quand on voit que chacune des transformations d'un personnage met à profit d'autres super-pouvoirs, et que le système de combat actuel utilise déjà la plupart des touches de la manette.

Quelques problèmes de métamorphose.
Évidemment, tout n'est pas rose. Il n'est déjà pas rare que cette nouvelle profondeur de jeu et cette nouvelle vision (caméra de dos et radar pour identifier les deux protagonistes malgré les reliefs) nous emmêlent les pinceaux. Ensuite, la difficulté étant parfois aléatoire et certains objectifs de défis peu explicites : on passe souvent de l'émerveillement à l'énervement. Quelques soucis d'ergonomie viennent s'ajouter au lot, comme l'absence d'un "Recommencer" après avoir manqué un défi ou le mode Evolution Z (nécessaire pour gérer ses artefacts et ainsi arriver à battre plus facilement ses adversaires) qui n'est accessible qu'à l'écran titre. Dans ce dernier cas, il faudra donc sortir du mode Portails, sauvegarder si besoin est, entrer dans le mode Evolution Z, sélectionner et dépouiller de ses artefacts l'ancien personnage utilisé, équiper notre nouveau combattant, quitter le mode Evolution Z, relancer le mode Portails, attendre le chargement, sélectionner son défi, ouf ! On peut aussi regretter qu'on se fasse parfois tuer sans avoir pu faire quoique ce soit, ou encore que le combat à 2 joueurs humains est perfectible (car l'écran est partagé à la verticale, même lorsque les deux belligérants sont côte à côte). Mais ce serait oublier le soin apporté par les développeurs au niveau de la retranscription de l'univers, ainsi que leur volonté de nous offrir un titre riche et novateur ; pour une série animée qui a pourtant vu se succéder des titres peu originaux à vocation principalement commerciale.

Une saga comme celle des Budokai ne laisse personne indifférent. S'améliorant à chaque volet, elle prend une nouvelle dimension avec ce DBZ Budokai Tenkaichi. L'équipe de Spike, fraîchement investie de cette adaptation, a pris le risque de reprendre quasiment tout le concept à zéro. Un effort qui doit être souligné, tellement cela est rare dans le genre. Au final, les développeurs nous servent un plat prometteur même si parfois maladroit, riche mais au départ complexe. Il n'empêche que les sceptiques, tout autant que les fans, se doivent d'approcher ce titre où la bonne volonté et le travail flagrants des concepteurs justifient à eux seuls l'achat.


Les Videos :
- Sangoku vs Cell Part 1/3
- Sangoku vs Cell Part 2/3
- Sangoku vs Cell Part 3/3


Voici quelques images du jeux :
| Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4 |

Ce Dossier a été realisé par Choun

Vous avez aimé ce dossier ? Laissez un commentaire et/ou donnez un note ;)
[] Ajoutez votre commentaireVeut pas!!! kelle merde